Relations avec la France

Relations historiques

Les relations historiques entre la Flandre et la France sont fortement imbriquées et datent de plusieurs siècles, cette relation connut son apogée notamment de 1794 à 1815, lors de l'époque française.

Relations économiques

La Flandre et la France sont d’importants partenaires commerciaux.
La  France, étant notre troisième marché d’exportation, le Nord-Pas de Calais occupe la place principale parmi les débouchés régionaux. De plus, la Belgique est le principal investisseur étranger dans cette région.
Les relations commerciales entre la Flandre et la France indiquent une forte imbrication économique, étant donné que de plus en plus de sociétés belges coopèrent avec la France, ou ont des usines ou des investissements dans le pays. Tant les secteurs financier et industriel que les secteur des services au public sont bien représentés en France. Des groupes comme Suez-Gaz de France et Dexia jouent un rôle important dans notre économie. Au total, un petit millier d’entreprises françaises sont actives en Belgique et en Flandre.
Les relations commerciales durables n'empêchent pas que la Flandre et la France sont également des concurrents, par exemple au niveau de l'économie portuaire et des transports. Puisqu'il existe toutefois des intérêts communs suffisants, l'harmonisation des politiques et le développement d'une stratégie sont utiles.
En matière de travail frontalier, on observe surtout un afflux de la France vers la Belgique.

Relations politiques

En tant que pays voisin et partenaire européen, la France constitue l’une des priorités de la politique extérieure de la Flandre. Nos relations bilatérales avec la France ne sont pas exclusivement de nature économique ; elles couvrent tous les domaines de la société, en particulier ceux pour lesquels la Flandre est compétente au sein du régime d’état fédéral belge. En fait, la Flandre a des contacts directs avec la France et est représentée dans ce pays par un Délégué du Gouvernement flamand, qui sert de contact  diplomatique direct pour le pays-partenaire. Il exerce ses activités au sein de la Délégation flamande à Paris, qui abrite également les bureaux à l’étranger de Flanders Investment and Trade (FIT), Tourisme Belgique Flandre et Bruxelles et l’Office flamand d’Agro-Marketing (VLAM).

La représentation du Gouvernement flamand en France veille également aux intérêts flamands auprès des organisations internationales dont le siège social se trouve à Paris, et avec lesquelles la Flandre coopère, en particulier l’UNESCO et l’OCDE. La Délégation flamande est également en contact avec le Conseil de l’Europe, dont le siège est établi à Strasbourg.

Culture et Tourisme

La Flandre est également une destination populaire pour les touristes Français, qui apprécient  particulièrement des courts séjours dans nos villes d’art. En 2006, les visiteurs français représentaient 1,02 millions de nuitées en Région flamande. La croissance annuelle moyenne depuis 2002 s’élève à 6 %.
Pour les Flamands, la France est également l’une des destinations les plus populaires. 20 % des Flamands choisissent la France comme destination de vacances.