chat-altchatcrossloginquestion-circlesearchsmileystarthumbup-downwarning
Flandre
Nous contacter
    Back to overview Send an e-mail

    Send an e-mail to 1700, the information service for all your government related questions.
    You will receive a copy of this mail.

    Back to overview Chat with us
    Your chat session will start automatically after an operator becomes available.
    Please wait while we determine your queue position.

    Permis de travail

    En principe, les travailleurs étrangers souhaitant travailler en tant que salariés en Belgique doivent introduire une demande de permis de travail. Cette obligation ne concerne néanmoins pas les ressortissants des États membres de l’Espace économique européen (EEE) ni les ressortissants suisses.

    Vous êtes un ressortissant de l’UE/de l’EEE/de la Suisse

    Si vous habitez dans l’un des pays suivants, vous pouvez vous installer et travailler en Belgique sans permis de travail : Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Allemagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Roumanie, Autriche, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse.

    Vous restez plus de trois mois en Belgique pour y travailler ? Dans ce cas, vous devez vous inscrire dans les trois mois suivant votre arrivée dans votre commune de résidence.

    Vous désirez plus d’informations sur les formalités et documents requis ? Rendez-vous sur Eures, le Portail européen sur la mobilité de l’emploi. Créé par la Commission européenne pour aider les citoyens européens à trouver un travail dans un autre pays de l’Union européenne (UE) ou de l’Espace économique européen (EEE), Eures dispose d’un réseau de conseillers qui peuvent vous fournir des informations et des conseils pour votre recherche d’emploi en Europe et vous aider à entrer en contact avec les employeurs européens. Ils peuvent également mettre à votre disposition des informations pratiques plus générales sur les conditions de vie et de travail dans un autre pays de l’UE/de l’EEE, y compris en matière de sécurité sociale, des niveaux de salaires, des pratiques de recrutement ou encore vous prodiguer des conseils avant votre départ et à votre arrivée.

    Vous n’êtes pas un ressortissant de l’UE/de l’EEE/de la Suisse

    Vous ne vivez pas dans l’un des pays mentionnés ci-dessus ? Dans ce cas, il n’est pas certain que vous soyez autorisé à travailler en Belgique. Prenez contact avec l’ambassade de Belgique dans votre pays pour obtenir de plus amples informations.

    Les travailleurs étrangers non ressortissants de l’UE/de l’EEE/de la Suisse désireux de travailler en tant que salariés en Belgique doivent introduire une demande de permis de travail à l’avance (et obtenir celui-ci).

    Il existe plusieurs types de permis de travail :

    • Permis de travail A
      Le permis de travail A vous autorise à exercer n'importe quelle profession salariée auprès de n'importe quel employeur pour une durée indéterminée. La délivrance du permis de travail A est soumise à des conditions extrêmement strictes. Il est uniquement octroyé à certaines catégories de travailleurs étrangers qui ont déjà travaillé plusieurs années en Belgique en étant munis d’un permis de travail B.
    • Permis de travail B
      Le permis de travail B est la forme classique de permis de travail pour la plupart des étrangers. Ce permis est limité à une occupation auprès d’un employeur unique et il reste valide pour une période de 12 mois maximum, susceptible d’être prolongée néanmoins. Le travailleur qui fait l’objet d’une demande de permis B doit encore résider à l’étranger. Le permis B n’est octroyé que si l’employeur obtient une autorisation d'occupation à l’avance.
    • Permis de travail C
      Le permis de travail C est octroyé à certaines catégories de ressortissants étrangers autorisés à séjourner en Belgique pour d’autres raisons que pour le travail (étudiant, demandeurs d’asile…). Le permis de travail C a une validité limitée (maximum 12 mois), mais il peut être renouvelé sous certaines conditions.

    Le salarié doit introduire la demande d’un permis de travail C au Dienst Economische Migratie (Service de migration économique) de la province de son lieu de résidence.

    • Carte bleue européenne
      La carte bleue européenne est un titre qui fait à la fois office de permis de séjour et de permis de travail et qui permet aux travailleurs hautement qualifiés non ressortissants de l’UE de vivre et de travailler en Belgique pendant plus de trois mois.

     

    Le SPF Sécurité sociale a créé un guichet unique « Travailler en Belgique : Limosa » qui simplifie considérablement vos obligations administratives lorsque vous souhaitez employer quelqu'un en Belgique en tant qu'entreprise ou organisation étrangère ou lorsque vous souhaitez vous établir en Belgique en tant qu'indépendant à titre temporaire ou partiel.

    Les travailleurs étrangers désireux d’exercer une activité professionnelle indépendante, soit en tant que personne physique soit au sein d'une association ou d'une société de droit ou de fait, doivent être titulaires d'une carte professionnelle. La carte professionnelle est le document grâce auquel l'indépendant étranger est autorisé à exercer une activité spécifique sous le statut d'indépendant sur le territoire belge, dans une certaine qualité et pour une certaine période (1 à 5 ans au maximum). Un certain nombre de catégories d‘étrangers avec un statut d'indépendant sont dispensés de de l’obligation de disposer d'une carte professionnelle.

    Plus d'information