En Belgique, l’abattage des porcs a augmenté en 2013

Près d’un million de porcs sont abattus chaque mois en Belgique; cela correspond à un volume annuel de 1 100 000 TEC. Selon le Ministère belge des Affaires économiques, les abattages ont augmenté de façon sensible en automne 2013, pour atteindre un total de 11,9 millions de porcs abattus sur l’ensemble de l’année passée. Par rapport à 2012, cela représente une augmentation de 2%.

Plus de bœufs ont également été abattus durant l’ automne. Mais cela n’a pas suffi à compenser les mauvais chiffres du printemps. Au total, quelque 806 000 bovins ont été abattus en 2013, soit 2% de moins qu’en 2012. Le nombre mensuel d’abattages a été de 67 000 bêtes. En 2013, 250 000 TEC de viande de bœuf ont été produites.

Le nombre de poulets à rôtir a baissé de 6% par rapport à l’année précédente et a atteint 290 millions de têtes. Mensuellement, 24 millions de poulets ont été abattus, représentant un poids total de 380 000 TEC.

En 2013, quelque 1 800 000 tonnes de viande ont été produites en Belgique. Près des deux-tiers (64%) proviennent de la filière de viande porcine qui  occupe la première place dans le secteur de la viande belge. Suivent la filière de viande de volaille avec 21% et la filière de viande bovine avec 14%.

De plus, quelque 10 000 moutons, 600 chèvres, 700 chevaux, 70 000 dindes, 4 000 canards et 16 000 autres volailles sont abattus tous les mois.

Le Ministère belge chiffre l’abattage mensuel à quelque 25 millions d’animaux.