Chargement terminé. Vous vous trouvez à: Autorisation d’occupation – Jeune au pair

Autorisation d’occupation – Jeune au pair

Pour pouvoir employer un jeune au pair, il faut demander une autorisation d’occupation.

Conditions pour travailler en Flandre

Les ressortissants étrangers qui viennent travailler en Flandre doivent obtenir au préalable une autorisation d’occupation. Seules certaines catégories bien définies d’étrangers ne sont pas concernées par cette obligation.

Un jeune au pair qui ne fait pas partie de l’une de ces catégories bien définies, et a donc besoin d’une autorisation d’occupation, peut travailler en Flandre s’il remplit les conditions ci-dessous.

Le jeune au pair est une jeune personne qui est accueillie temporairement au sein d’une famille d’accueil en vue de :

  • perfectionner ses compétences linguistiques
  • accroître sa culture générale par une meilleure connaissance du pays.

Le jeune au pair participe à la vie familiale et est nourri et blanchi en contrepartie de légères tâches courantes d’ordre familial.

Un jeune au pair n’est pas la même chose qu’une nounou, une baby-sitter ou un domestique. L’éducation culturelle et le perfectionnement linguistique sont les principaux objectifs du séjour.

Afin d’éviter que les tâches ménagères et la garde des enfants ne deviennent les objectifs principaux du séjour, certaines conditions doivent être remplies par l’au pair, la famille d’accueil et l’accord entre les deux.

Demande par l’employeur - la famille d’accueil

La famille d’accueil (en tant qu’employeur) demande un permis de travail et une autorisation d’occupation pour le jeune au pair étranger qui vient travailler en Belgique, même si c’est pour une durée de plus de 90 jours ou de 90/180 jours avec un visa Schengen.

Vous trouverez également la procédure de renouvellement de la carte de travail et du permis de travail.

Brochure multilingue Au pair en Flandre

Questions fréquemment posées

Lire cette page en :